Flash Info
Accueil / Presse / Classé / La France remporte la 15è édition de la Coupe du Monde de la Pâtisserie – #CMPatisserie

La France remporte la 15è édition de la Coupe du Monde de la Pâtisserie – #CMPatisserie

La France s’est imposée lors de l’édition 2017 de la Coupe de Monde de la Pâtisserie, rendez-vous international référent de la profession depuis 1989, créée par Gabriel Paillasson, président fondateur. Parmi les 22 équipes composées de 3 professionnels spécialisés (sucre, chocolat, glace) venues de 4 continents, l’équipe de France composée d’Etienne Leroy, Bastien Girard et Jean-Thomas Schneider a réussi un parcours sans faute au terme de 10 heures d’épreuves, suivie par le Japon et la Suisse.

LES RESULTATS

Médaille d’or : France
L’équipe française composée d’Etienne Leroy, Bastien Girard et Jean-Thomas Schneider remporte la médaille d’or, le trophée, ainsi que 21 000 euros.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Médaille d’argent : Japon
L’équipe japonaise composée de Takahiro Komai, Yoshiaki Uezaki et Takao Yamamoto, remporte la médaille d’argent, le trophée, ainsi que 12 000 euros.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Médaille de bronze : Suisse
L’équipe suisse composée de Cédric Pilloud, Jorge Cardoso et Jean-Baptiste Jolliet, remporte la médaille de bronze, le trophée, ainsi que 6 000 euros.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le prix du Vase de Sèvres, offert par Monsieur le Président de la République et attribué à l’équipe ayant obtenu la meilleure note de présentation du buffet, est remporté par la France.
La France obtient le trophée comme en 2013, grâce à un très beau travail d’équipe et des notes de dégustation qui ont fait la différence. Le Japon prend définitivement ses habitudes dans le trio
de tête et prouve sa grande régularité parmi les meilleures nations de la pâtisserie. Après une longue absence, la Suisse n’a pas mis longtemps à retrouver le chemin du podium et offre une
belle surprise après la wild card obtenue à la Coupe Europe en janvier dernier.

 

Gabriel Paillasson, président fondateur de la Coupe du Monde de la Pâtisserie, exprime sa satisfaction sur le concours : « Toutes les nations, même les moins aguerries ont fait du très bon travail. C’était un magnifique événement avec beaucoup d’ambiance, à l’image de la belle évolution de la pâtisserie dans le monde. »

 

UN CONCOURS ECO-RESPONSABLE

Le comité international d’organisation, présidé depuis cette année par le pâtissier Philippe Rigollot – vainqueur du Trophée en 2005 – a eu à cœur de renforcer les valeurs d’un concours au prise avec son époque et son environnement. Tout en multipliant les contraintes techniques (une fleur en sucre obligatoire dans la pièce artistique, un moulage en creux et non plus en chocolat plein pour la sculpture chocolat), le jury a souhaité mettre en avant une démarche économe en matière première en limitant le poids de la sculpture en chocolat à 15 kg. Soit au total, une économie de près de 200 kilos de chocolat par rapport à 1995 pour l’ensemble des participants. Dans le même esprit, un nouveau prix « Éco-responsable » est remis à l’équipe ayant le mieux géré ses matières premières, un bonus de 20 points récompensant les candidats les plus respectueux.

Aussi intéressant:

La 4e édition du « Concours National de la Meilleure Baguette de Tradition Française » est en marche !

La grande finale mettra en lice les lauréats des sélections régionales et se déroulera lors …

Un commenaitre

  1. Bravo a tous, un tres beau travail par la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *