Accueil / Boulangerie / Des inondations qui touchent, aussi, les boulangers

Des inondations qui touchent, aussi, les boulangers

Les pluies de début juin ont eu de lourdes conséquences pour de nombreux commerçants, notamment, les boulangers. Retour sur une situation exceptionnelle et sur les différentes mesures prises pour faire face.

De fortes pluies à l’origine des inondations

Ces dernières semaines, la France ainsi que l’Allemagne ou encore, la Suisse, ont connu un épisode pluvieux particulièrement fort, ayant entraîné crues et inondations. Parmi les départements les plus touchés : le Loiret, le Loir-et-Cher, l’Essonne et l’Yonne1.

Ces intempéries ont provoqué au moins 19 morts et d’importants dégâts matériels, chez les particuliers comme chez les entreprises ou commerces. Au total, selon l’AFA (Association Française des Assurances), le coût des dommages causés par les inondations est estimé à entre 900 millions et 1,4 milliard d’euros, au 7 juin 20162

Boulangers : une activité à l’arrêt pour certains

De nombreux commerçants ont vu leur activité fortement perturbée par les inondations. Car même après que l’eau se soit retirée de leurs locaux, l’électricité et l’eau potable n’ont pas été de retour avant plusieurs jours, voire une semaine dans certaines zones, notamment, à Nemours. Une situation critique pour les commerçants qui, pour eux, est malheureusement synonyme de perte d’exploitation. Difficile, en effet, dans ces conditions de rouvrir son commerce et dans de bonnes conditions !

Boulangeries inondées : les aides d’urgence

Face à cette situation exceptionnelle, la solidarité s’est rapidement organisée, notamment, en Seine et Marne. Dans ce secteur particulièrement touché par les inondations, la Maison de la Boulangerie du département a mis en place un numéro d’urgence pour les professionnels sinistrés. Des boulangers, actifs ou retraités ont ici proposé une aide technique ou financière aux personnes touchées afin de les aider à rebondir.

De son côté, l’Etat a débloqué un fonds d’extrême urgence à destination des foyers ainsi que des commerçants ou artisans touchés, notamment, les boulangers.

Vous voulez vous prémunir de tout risque de perte d’exploitation suite à une inondation, catastrophe naturelle, ou encore, incendie ? Découvrez le témoignage de ce boulanger des Alpes-Maritimes qui a tout perdu en une nuit suite à un violent orage, mais qui a réussi à rebondir et à relancer son activité.

1 Source : « Retour sur les très fortes pluies » [archive], sur Meteofrance.fr,‎ 6 juin 2016

2 Source : Lefigaro.fr, « Les dommages des inondations évalués entre 900 millions et 1,4 milliard d’euros » [archive], sur Lefigaro.fr,‎ 7 juin 2016

Aussi intéressant:

Dissolution du RSI dans six mois

Le RSI (Régime Social des Indépendants) fait depuis de nombreuses années l’objet de critiques de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :