Flash Info
Accueil / Boulangerie / Pas de Chandeleur sans crêpes !

Pas de Chandeleur sans crêpes !

Rondes, dorées, natures ou fourrées, on aime les déguster tout au long de l’année. Mais c’est à l’occasion de la Chandeleur qu’elles deviennent de véritables stars.

Origine des crêpes

Selon les historiens, l’origine des crêpes remonte à 7000 ans avant Jésus-Christ. A cette époque, il s’agissait de galettes épaisses qui constituaient l’alimentation de base dans les campagnes. Elles étaient préparées à partir d’eau et d’un mélange de céréales écrasées. La pâte ainsi obtenue était versée sur une pierre plate bien chaude pour la cuisson.

C’est en Bretagne, au XIIIe siècle, qu’est apparue la galette de sarrasin, cette céréale ayant été rapportée après les croisades en Asie.

Les crêpes de froment ont, quant à elles, fait leur apparition au début du XXe siècle avec la vulgarisation de la farine blanche auparavant réservée aux bourgeois. Lorsqu’elles finissaient de cuire, on y déposait souvent un morceau de beurre salé.

 

La Chandeleur

La Chandeleur trouve son origine dans plusieurs fêtes païennes qui célèbrent la fertilité de la terre au moment où l’hiver s’éloigne et que le blé pousse mieux. Les jours commençant à s’allonger, on fêtait le retour à la lumière en marchant aux flambeaux puis en disposant des chandelles à l’intérieur des maisons. C’est pour cela que l’on parle de la fête des chandelles.

Une fête religieuse est venue figer la coutume, celle de la présentation de Jésus au Temple de Jérusalem. Elle se déroule 40 jours après Noël soit le 2 février. Selon une croyance populaire, le pape Gélase réconfortait les pèlerins de Rome avec des crêpes, symbole du soleil et des moissons abondantes.

 

Une recette simple et savoureuse

La recette des crêpes est simple et bien connue, on part d’ingrédients basiques : de la farine, du sucre, des œufs, du beurre fondu et du lait. On peut y ajouter le parfum de son choix : eau de fleur d’oranger, rhum, Grand-Marnier, zestes de citron…

Une fois que vous aurez fait sauter vos crêpes, vous pourrez les déguster fourrées et accompagnées d’un verre de cidre ou d’une boisson chaude. Toutes les variantes de garnitures sont permises et se déclinent quasiment à l’infini : sucre, chocolat, pâte à tartiner, confitures, crème de marron, chantilly, fruits frais… Un vrai régal !

Si vous n’avez pas le temps de vous mettre aux fourneaux, vous pouvez acheter de délicieuses crêpes dans bon nombre de boulangeries-pâtisseries qui en proposent en cette période de Chandeleur, voire tout au long de l’année, pour le bonheur de nos papilles !

Aussi intéressant:

Le boom des « boulangeries drive » toujours plus confirmé

Les premières boulangeries drive, permettant aux clients de récupérer leur commande passée en ligne auprès …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *