Flash Info
Accueil / Boulangerie / Carnaval de Dunkerque: une nouvelle pâtisserie en hommage aux Totottes de la tante Charlotte

Carnaval de Dunkerque: une nouvelle pâtisserie en hommage aux Totottes de la tante Charlotte

C’est devenu une tradition. Chaque année, les Comtesses de Malo et de Rosendaël dévoilent une pâtisserie humoristique pour le carnaval. Cette fois, les masquelours sont invités à goûter les Totottes pralinées de la tante Charlotte. Pour mieux les accompagner, elles ont sorti une bière : La Blondasse aux reflets dorés.

Quand ils ne portent pas leurs perruques, Frédéric Ceravolo et Georges Coopman, les Comtesses de Malo et Rosendaël, ont des idées de pâtisseries. Mais leur fibre carnavalesque, jamais loin, revient au galop dès qu’il s’agit de les baptiser : La Crotte de Malo, le Zizi de matante, le Trou d’balle à Chantal… Cette année, la quatrième création du genre respecte les fondamentaux avec Les Totottes à Charlotte, référence à la chanson de carnaval Ma tante Charlotte.

« Le cupcake dunkerquois »

Tout comme leur nom, la composition des Totottes est simple mais efficace. Une madeleine d’abord, sur laquelle repose une crème légère au champagne : «  Ça fond en bouche, le goût de l’alcool n’est pas très prononcé », décrit Georges Coopman. Un croustillant praliné en forme de téton couronne le tout qui, il faut l’avouer, n’est pas désagréable à déguster. « Une sorte de cupcake dunkerquois  », résume Frédéric Ceravolo. Un cupcake un peu tendancieux, mais pourquoi pas !

Pour rincer le tout, les Comtesses ont créé leur bière : la Blondasse aux reflets dorés. Brassée entre juillet et août chez Diabente à Bray-Dunes, elle affiche 6,9 degrés. La Blondasse est une bière blonde (et comment !) artisanale, avec de la cassonade, du houblon et du malt légèrement torréfié. La bouteille de 75 cl a été fabriquée à l’ancienne avec un bouchon mécanique. Le breuvage sera d’autant plus apprécié qu’il sera rare : 500 bouteilles seulement seront mises en vente : «  Elles risquent de partir assez vite et nous ne savons pas encore si nous en referons l’an prochain, prévient Frédéric. Elles pourraient devenir collector !  » La Blondasse aux reflets dorés sera également en dégustation au Bord de bières – anciennement l’Orée des Sables – au 20, digue de Mer.

En vente dès ce vendredi Au Bon Pain, 82 avenue des Bains à Dunkerque ; distribution aux Givrés à l’issue du bain du Nouvel An.

À quel prix

– Les Totottes : vendues 1,80 € pièce, «  elles sont plus petites qu’une pâtisserie traditionnelle mais plus grandes qu’une mignardise  », expliquent les comtesses.

– La Blondasse : 4 € la bouteille.

Aussi intéressant:

Le boom des « boulangeries drive » toujours plus confirmé

Les premières boulangeries drive, permettant aux clients de récupérer leur commande passée en ligne auprès …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *