Flash Info
Accueil / Boulangerie / Poulaillon bientôt en bourse ?

Poulaillon bientôt en bourse ?

Pour financer ses projets de développement, le groupe alsacien de boulangerie et de restauration rapide Poulaillon a engagé les formalités d’introduction boursière sur le marché Alternext Paris dédiée aux PME.

 

Née à Mulhouse en 1973, la maison Poulaillon n’en finit pas de grandir et entend bien continuer son développement. C’est pour cette raison que le groupe familial de boulangerie et de restauration rapide, fondée par Paul Poulaillon, créateur de la célèbre Moricette®, et aujourd’hui gérée par ses deux enfants, Magali et Fabien, a décidé d’entrer en bourse. Les documents d’enregistrement auprès de l’AMF (Autorité des marchés financiers) sur le marché Alternext Paris, dédiée aux PME et PMI, ont officiellement été déposés jeudi, a annoncé l’entreprise dans un communiqué diffusé hier.

35 points de vente, 540 salariés

« L’objectif est de trouver les ressources pour satisfaire notre croissance et financer nos projets de développement » , explique Magali Poulaillon, jointe hier par téléphone, selon qui « cela fait longtemps, peut-être une dizaine d’années, que l’on y pense ».

De Dijon à Mulhouse via Besançon et Belfort et de Strasbourg à Saint-Quentin, dans l’Aisne, en passant par Metz et Nancy, le groupe Poulaillon dispose d’un réseau de 31 magasins gérés en direct, auxquels s’ajoutent quatre sites franchisés, et emploie près de 540 salariés. Il a pour ambition d’ouvrir cinq nouveaux magasins par an.

Sa vaste gamme de produits (boulangerie viennoiserie, pâtisserie, offre traiteur, snacking…) est travaillée sur deux sites de production, à Wittelsheim et à Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône. Y sont aussi fabriqués les produits, sous la marque Poulaillon ou sous d’autres marques, qui sont vendus dans les grandes surfaces.

Cette activité représente 40 % d’un chiffre d’affaires en forte croissance. Il s’est élevé à 45,5 M€ (millions d’euros) en 2014, en progression de 16,4 %, et à 26,9 M€ au premier semestre 2015, en augmentation de 19,4 %. « Rentable depuis sa création, la croissance moyenne du groupe sur les cinq dernières années est d’environ 12 % tandis que sa marge d’excédent brut d’exploitation s’est portée à 8,8 % en 2014. Le chiffre d’affaires du premier semestre confirme la tendance d’accélération de l’activité constatée depuis cinq ans » , indique la direction du groupe Poulaillon dans les documents de référence transmis à l’Autorité des marchés financiers pour la demande d’introduction en bourse.

 

 

Source: L’Alsace.fr par Laurent Bodin

Aussi intéressant:

Dissolution du RSI dans six mois

Le RSI (Régime Social des Indépendants) fait depuis de nombreuses années l’objet de critiques de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :