Flash Info
Accueil / Boulangerie / Nutripan, un nouveau pain axé nutrition !

Nutripan, un nouveau pain axé nutrition !

Lancé en 2010, le projet Nutripan a permis de développer un pain français de grande consommation nutritionnellement optimisé, grâce à une approche globale de la fabrication. Ce projet a réuni neuf partenaires du pôle de compétitivité Céréales Vallée.

Le projet a regroupé quatre industriels et cinq laboratoires de recherche. Parmi eux : Limagrain Céréales Ingrédients, La Gerbe d’Or, l’INRA, VetAgro Sup, Philibert Savours, DSM, etc. L’objectif était l’amélioration nutritionnelle d’un pain français tout en associant plaisir gustatif et esthétique. Ce pain a été réalisé à partir d’une farine type 80 dont le procédé de mouture des blés d’Auvergne a permis de concentrer les fibres naturellement présentes dans le blé et préserver les vitamines et les minéraux du grain. Le levain nutritionnel déshydraté dévitalisé a été obtenu à partir d’une mouture spécifique concentrée en nutriments naturels. La teneur en sel a été réduite de 30 %. Au final, le pain est source de fibres, de vitamines B1 et sa teneur en magnésium est augmentée de 65 % par rapport au pain courant. Grâce à la localisation territoriale des différents acteurs allant de la production agricole aux consommateurs sur un rayon d’action ne dépassant pas les 100 km, Nutripan a un impact carbone légèrement inférieur au pain standard.

Restauration collectiveet commerciale

Dans un premier temps destiné à la restauration collective, ce pain pourra être commercialisé en restauration commerciale et hors foyer sous forme précuit surgelé. Pour Laurent Cheviron, directeur général de la Gerbe d’Or, ce projet permet d’envisager de créer un nouveau standard de consommation du pain courant : « Ce pain nutritionnellement amélioré est conçu pour répondre aux attentes des consommateurs qui retrouveront les valeurs organoleptiques du pain quotidien. » 

Partenaires du projet

Ce projet a pu être possible grâce au pôle Céréales Vallée, spécialisé dans l’innovation des céréales. Ce pôle de compétitivité fédère près de 500 acteurs, publics et privés, impliqués dans la recherche, l’industrie et la formation des filières céréalières. D’envergure internationale, le pôle développe quatre thématiques stratégiques de recherche et développement : céréales production agricole durable, céréales alimentation nutrition humaine, céréales alimentation animale et céréales agro-matériaux. Gerbe d’Or est une entreprise auvergnate de la boulangerie-pâtisserie fraîche et de la boulangerie précuite surgelée à destination de la restauration hors foyer (45 salariés). Limagrain Céréales Ingrédients est une filiale de Limagrain, coopérative agricole internationale, spécialiste des semences de grandes cultures, des semences potagères et des produits céréaliers. Cette coopérative transforme chaque année 200 000 tonnes de céréales, essentiellement base blé et maïs, sur 6 sites industriels pour 5 secteurs : les snacks, les céréales du petit-déjeuner, la panification, les plats préparés et les bioplastiques. DSM Food Spécialities est l’un des principaux fournisseurs d’ingrédients technologiques pour les applications alimentaires. Philibert Savours propose des solutions technologiques dans le domaine de la boulangerie-pâtisserie-viennoiserie. À noter également la collaboration du pôle technologique Casimir spécialisé dans les emballages des produits.

Source: LeMondedesBoulangers.fr

Aussi intéressant:

Le boom des « boulangeries drive » toujours plus confirmé

Les premières boulangeries drive, permettant aux clients de récupérer leur commande passée en ligne auprès …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *