Accueil / Boulangerie / La baguette perd du terrain en France

La baguette perd du terrain en France

C’est une sourde inquiétude qui étreint notre confrère « The Economist » dans sa livraison de cette semaine. Une fois n’est pas coutume, elle concerne notre pays et plus précisément l’un de ses symboles auprès des touristes étrangers : nous avons nommé la baguette de pain.

Sous le titre « Forget the Baguette » le journal évoque le soudain appétit de nos compatriotes pour le pain tranché et emballé, au détriment de la bonne vieille et croustillante baguette qui ne cesse, elle, de perdre du terrain. « La France est arrivée à un moment charnière », note, non sans humour, « The Economist ». « Même si elle reste le pays où l’on compte le plus grand nombre de boulangeries artisanales capables de livrer du pain frais, les ventes de pain tranché emballé y connaissent pourtant un véritable boom. »

Citant une étude Xerfi, notre confrère estime que le marché du pain tranché atteint désormais 560 millions de livres par an. Et de citer, comme symbole de cette révolution, la boulangerie industrielle « vaste comme six terrains de football » que l’italien Barilla vient d’ouvrir à Châteauroux. Il en sortira 160 millions de paquets de pain tanché par an, sous la marque Harrys, exclusivement destinés au marché français.

Pourquoi une telle conversion de nos compatriotes, qui confine à la perte d’âme ? Parce que les horaires de travail ne laissent plus le temps d’aller à la boulangerie, parce que les sandwichs remplacent les déjeuners et que la baguette y est minoritaire. Parce que les temps et les moeurs changent tout simplement explique « The Economist », même si le pain Harrys a été conçu après la Seconde Guerre mondiale par un boulanger… français.

 

Source: LesÉchos.fr

Aussi intéressant:

Dissolution du RSI dans six mois

Le RSI (Régime Social des Indépendants) fait depuis de nombreuses années l’objet de critiques de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :