Accueil / Boulangerie / Boulangerie, une espèce en voie de disparition

Boulangerie, une espèce en voie de disparition

Alors que les grands centres commerciaux fleurissent, le nombre de petits commerces ne fait que chuter. Les boulangeries, que tant d’étrangers nous envient, ne sont hélas pas à l’abris.

Les petits commerces subissent la crise de plein fouet. Les bistrots, par exemple qui étaient près de 200 000 dans les années 60 et qui ne sont plus qu’un peu plus de 35 000 aujourd’hui.

Les boulangeries, spécificité française tant enviée, sont elles aussi en voie de disparition. Notamment lorsqu’elles sont situées dans de petites communes. C’est le cas à La Regrippière, petite commune de 1500 habitants, en Loire-Atlantique, où la boulangerie a fermé il y a six mois, faute de clientèle. « La plupart des habitants d’ici travaillent dans les grands bassins d’emplois, Nantes, Cholet, observe le maire, René Baron. Ils font donc plutôt leurs achats sur leur trajet ou près de leur lieu de travail. »

Pour tenir bon, les petits commerces doivent devenir multi-service. « Il faut proposer de tout, avoir un magasin attrayant, être réactifs », explique une boulangère. Un vrai défi !

Reportage de Oliver Quentin et Jean-Pierre Brénuchon:

Source: France 3

Aussi intéressant:

Dissolution du RSI dans six mois

Le RSI (Régime Social des Indépendants) fait depuis de nombreuses années l’objet de critiques de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :