Accueil / Insolite / Le pain invendu recyclé en bière durable grâce à Babylone

Le pain invendu recyclé en bière durable grâce à Babylone

De jeunes entrepreneurs bruxellois se sont inspirés de l’histoire pour développé une bière brassée avec 30% de pains résiduels. Voici Babylone, une bière belge durable et surtout anti-gaspillage !

C’est une ASBL bruxelloise spécialisée dans la consommation durable, CODUCO, qui est à l’origine de l’idée d’une bière brassée avec du pain. Le directeur, Rob Renaerts, témoigne: « Le gaspillage du pain à Bruxelles est énorme, que ce soit au niveau des particuliers ou des grandes surfaces. Et je savais que le pain pouvait être utilisé comme base de la fermentation. Et quasi automatiquement, j’ai pensé à la bière. Alors, après quelques recherches, je me suis aperçu qu’il existait des bières à base de vieux pain comme le ‘Kwas’ en Russie. Mais en Belgique on n’avait jamais tenté. Et j’ai donc cherché un brasseur qui pourrait essayer ». L’ASBL Brussels Beer Project a rapidement embrayé et a commencé les tests.

Ce projet trouve son inspiration dans l’une des plus anciennes civilisations de l’histoire : Babylone (d’où son nom). Il y a 7 000 ans, la civilisation babylonienne consommait quotidiennement du pain liquide fermenté, ancêtre de nos bières actuelles. Après un an et demi de prototypages et de tests, Antoine Dubois, ancien chercheur à l’UCL et responsable R&D du Beer Project, a développé une recette alliant l’apport du pain, des meilleurs malts mais aussi de nouvelles variétés de houblons (un houblon britannique et deux houblons des Etats-Unis qui apportent une franche amertume à la bière). Une demi-tonne de pain est ainsi utilisée chaque mois pour un brassin de 4 000 litres. Chaque bouteille de bière comprend donc l’équivalent d’une tranche et demi de vieux pain.

IMG_4257-e1426713093258

Pour développer et produire cette bière originale, différents partenaires se sont impliqués dans le projet dont une enseigne de grande distribution (qui fournit chaque jour du pain frais invendu et redistribue la bière), l’Atelier Groot Eiland (ASBL qui œuvre à la réinsertion de personnes précarisées et conditionne le pain en farine) et Bier Anders (pour le brassage). Le projet « Babylone » a également bénéficié du soutien de Bruxelles Environnement et de l’aide fédérale au Développement Durable.

Fabriquée à base de produits inutilisés, cette bière est caractéristique de l’économie circulaire, appelée également économie bleue, qui préconise que tout rejet d’une activité quelconque doit constituer un ingrédient pour créer une autre activité. « On s’est inspiré de ce principe » souligne Olivier de Brauwere, le co-fondateur de la brasserie, « c’est vraiment l’idée de réutiliser des choses qui sont vouées à être jetées pour en faire de nouvelles matières premières, ici en l’occurrence cette farine qui nous sert pour faire cette bière aux arômes toastés et salins. »

Intéressés par ce breuvage intemporel ? Beer Project invite les curieux le samedi 21 mars de 17h à 21h dans l’espace de la future micro-brasserie (rue Antoine Dansaert, 188 – 1000 Bruxelles). La bière sera disponible à partir du lundi 23 mars dans les bistrots et caves à bières belges ainsi que dans certains magasins de la région bruxelloise. Vous êtes trop loin ? Et si vous développiez à votre tour un projet circulaire dans votre région ?

 

Source: Mr Mondialisation

Aussi intéressant:

Les Anglais et le facteur de tartinabilité des croissants

Trop difficiles à tartiner à cause de leur courbes les croissants ont été retirés de …

2 commentaires

  1. Ton blog est un pure moment de détente ! Merci encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :