Flash Info
Accueil / Boulangerie / Jean-Pierre Crouzet: En 2015, qu’on nous laisse travailler, nous ferons le reste !

Jean-Pierre Crouzet: En 2015, qu’on nous laisse travailler, nous ferons le reste !

Tous mes vœux pour vous, vos proches, vos projets…et pour cette mobilisation en 2015 !

Le mécontentement qui a commencé à s’exprimer publiquement en fin d’année dernière, et que nous avons contribué à entretenir, s’est amplifié cette année, essentiellement pour deux raisons :

  • Le pouvoir d’achat déclinant  de nos clients, dû pour l’essentiel à un chômage en constante augmentation et à une situation économique en berne…a entraîné une réduction quasi automatique de notre activité et de nos marges, mettant certains d’entre vous en grave difficulté,
  • Le manque d’écoute récurrent des Pouvoirs Publics qui ont continué à réglementer et à agir comme si de rien n’était.

Même si elles sont réelles, les avancées du Pacte de Responsabilité pour alléger les charges du travail sont bien trop tardives, les contraintes sur le compte pénibilité totalement incohérentes pour notre mode de gestion, l’information des salariés en cas de cession parfaitement irréaliste, sans compter l’inadaptation des instances de représentativité des salariés à nos modèles d’entreprise et la pression fiscale toujours plus injuste…

Nos tailles d’entreprises et nos modes opératoires sont sinon ignorés du moins non compris par l’administration économique, sociale, juridique et fiscale.

C’est la raison pour laquelle une mobilisation du monde des entreprises artisanales s’est organisée, sous plusieurs formes, sur plusieurs thèmes, via plusieurs organisations professionnelles, pour nous faire écouter…nous faire comprendre…et nous faire considérer.

Vous êtes nombreux à comprendre, à participer et à soutenir cette mobilisation, sans esprit de corporatisme ni de revendication à connotation politique, mais pour expliquer la gravité de la situation et convaincre qu’il existe des solutions adaptées à nos exploitations et que nous sommes les mieux à mêmes d’exprimer ce qui est essentiel pour nous.

Si nous nous libérons des contraintes absurdes, tatillonnes et pour l’essentiel technocratiques,  pour nous concentrer sur nos  spécificités et nos forces que sont la qualité, l’excellence et la proximité dans tous les sens du terme, nous continuerons à exister…au plus près des besoins des clients.

Qu’on nous laisse travailler…nous ferons le reste.

Dans notre organisation, nous avons lancé une mobilisation sans précédent dans son ampleur et dans son ambition. Il s’agit de l’opération « Serment d’Eylau-Regain » qui a pour vocation essentielle de rassembler tous les professionnels de la boulangerie autour de l’objectif : 100 % d’adhérents, 100 % satisfaits. Le Conseil d’Administration de la Confédération et l’ensemble des Groupements Départementaux présents à notre Assemblée Générale du 17 novembre dernier l’ont adoptée  en signant le « Serment d’Eylau »…à l’image symbolique de celui de Koufra pour la reconquête du territoire national.

Ce dont il s’agit, c’est en effet de reconquérir, de réinventer, ré-enchanter le dialogue professionnel entre nous dans une dynamique de syndicalisme professionnel où chacun trouvera sa place, son rôle dans l’échange, le partage, à l’image de notre produit phare, le pain. L’enjeu est clair, le projet est collectif…et si nous « attachons notre char à une étoile » c’est pour être encore plus fort ensemble que séparément. Nous nous donnerons les moyens d’être à l’écoute de votre propre réflexion, de vos ressentis, de vos idées, pour faire avancer ce projet.

Jamais le besoin d’être unis n’aura été aussi nécessaire qu’aujourd’hui…et nous devons mobiliser nos énergies et libérer nos capacités d’enthousiasme.

Encore une fois j’ai confiance en vous pour faire comprendre nos différences et vous rassembler, la seule façon d’avancer et de gagner.

Tous mes vœux pour vous, vos proches, vos projets…et pour cette mobilisation en 2015 !

Bien Amicalement !

Aussi intéressant:

Dissolution du RSI dans six mois

Le RSI (Régime Social des Indépendants) fait depuis de nombreuses années l’objet de critiques de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :